yog12.jpg

YOGA TRADITIONNEL . YOGA SATYANANDA . MANTRA SADHANA . COURS/SALLES . HATHA SADHANA . MANTRAS . VIDEOS . STAGES . ACTUALITES

 
 
PRATIQUE

s1arvangasana.jpg

Cette posture fait refluer le sang vers le cerveau par le seul effet de la pesanteur, soulage le cœur. Effet calmant sur le cerveau et les nerfs.
 

Stimule la thyroïde, équilibre le fonctionnement des systèmes glandulaire, nerveux, digestif et circulatoire.

 

Tonifie les jambes, l'abdomen, la colonne vertébrale, les organes génitaux et le cou.

 

SARVANGASANA

Recommandé aux personnes qui ont un travail intellectuel, cette asana apporte un prompt soulagement dans tous les cas de fatigue cérébrale.

Contre-indications / Précautions.

Cette posture ne doit pas être pratiquée par  des personnes souffrant hyper-thyroide, problèmes du foie, rate, disques déplacés, hypertension, et dorsalgie.

Respiration.

Inspirez en position de départ

Retenez le souffle pendant la prise de posture et le retour au sol.

Respiration naturelle dans la posture finale.

Prise posturale

- Couchez sur le dos, pieds joints, bras le long du corps, paumes au sol.

- Servez vous de vos bras comme leviers, montez les jambes et le dos à la verticale.

-Pliez les coudes et aidez vous de mains pour soutenir le dos.

Tronc et jambes verticaux, formant un angle droit avec la nuque; menton contre la poitrine.

                                                                                                                   

halasana.jpg

Contre posture
                                                                                        
Matsyasana, ushtrasana ou suptavajrasana.
 
Postures inversées

Contraires à la pesanteur, elles vont remuer des patrons schématiques de la pensée, affectant les plans émotionnel et physique

Stimule l'irrigation du cerveau et donc, nourri les neurones, élimine les toxines. Stimule la pituitaire et  tonifie le système endocrinien.

 

HALASANA 

 

Cette posture est utilisée en yoga thérapeutique pour traiter l'asthme, bronchites, constipation, hépatites, désordres du système urinaire et menstruel.

 

Contre-indications / Précautions :

Halasana ne doit pas être pratiquée par  des personnes souffrant d'hernie, disques pincés, sciatique, hyper-tension et problèmes sévères du dos, par exemple arthrites du cou.

Respiration :

Idem Sarvangasana.

Bénéfices :

Renforce la colonne vertébrale, stimule les organes abdominaux surtout le foie et les reins.

Prévient et élimine leucorrhées, dysménorrhées ou aménorrhées.

Ouvre le cœur et les poumons, tonifie ovaires et  l'utérus.

Soulage la sciatique, le stress et la fatigue.

AUTRES PRATIQUES
 
PRATIQUE III : YOGAMUDRA -TRIKONASANA.
PRATIQUE IV : POSTURES DE MEDITATION.
PRATIQUE V : BHUJANGASANA SHALABASANA DHANURASANA