yog12.jpg

YOGA TRADITIONNEL . YOGA SATYANANDA . MANTRA SADHANA . COURS/SALLES . HATHA SADHANA . MANTRAS . VIDEOS . STAGES . ACTUALITES

Sadhana
HARI.OM,                                                                                                                                                                              

Les Upanishads décrivent le hatha-yoga comme un outil qui apporte purification et harmonie aux niveaux physiques et mentaux. Le mot hatha-yoga, selon les texte yogiques traditionnels, est le résultat de la combinaison de deux mantras: ham et tham, qui représentant les nadis ida et pingala; ainsi, le hatha-yoga est la voie qui installe un équilibre entre ces deux courants énergétiques.

 

Sadhana. L’étudiant doit essayer d’éliminer toutes les barrières intellectuelles en vue de sa pratique. Tant que vous approchez votre sadhana par les biais d’un processus logique et rationnel, vos expériences resteront statiques.

 

Une pratique de Hatha-Yoga dans la lignée Satyananda à une duration de 1h30, elle est divisée en Relaxation initiale, Postures dynamiques et statiques, Pranayama et Méditation. L'ouverture et la fermeture du cours se fait avec les mantras Om, Om shanti, shanti, shanti et Hari Om.

 

Bonne Pratique!!

SADHANA DU MOIS

                                                  
ETIREMENTS
 
Mouvements de préparation pour les Asanas
(chaque mouvement x 7)
 

1. Début, bras croisés devant les cuises.

Inspire : bras vers le plafond, sur les orteils/expire, position initiale

 

2. Début, bras tendus devant la poitrine, points fermés.

Inspire, ouvrir les bras en croix ; expire, ramener position initiale.

 

3. Début, bras tendus vers le plafond.

Expire, flexion avant, mains au sol/3 mouvements ; inspire, position initiale.

 

4. Début mains à la taille, jambes ensemble.

Jambe droite, cercles vers l’extérieur, puis vers l’intérieur. Egal jambe gauche.

 

5. Début sur les orteils, talons ensemble/orteils séparés ; mains en pranamasana sur la tête.

Expire, flexion de genoux, descente vers le sol, dos droit ; inspire, position initiale.

natavarasana.jpg

                                                 
NATAVARASANA
Lord Krishna
 

Posture d’équilibre : pour un équilibre du corps physique, mental et émotionnel.

 

Détente complète, Axe verticale, répartition du poids du corps, travaillé par paliers.

Dans cette posture en particulière vous pouvez méditer sur la symbolique véhiculé : Krishna jouant la flûte pour les gopis.

 

Attention : Maintenir un souffle naturel le long de la pratique !!

                                                
UTTHITA LOLASANA
Vider les poumons
 

Posture de flexion avant, expiration bruyante par la bouche.

 

Dans cette posture qui cherche à vider les poumons d’air résiduel, avoir une détente totale pour éviter la panique  (manque d’air)

 

Suivre les mouvements du diaphragme à chaque respiration, maintenir le corps en détente avec un rythme régulière dans le mouvement de balancement du tronc et des bras.

 

Cette asana stimule la circulation et tonifie le système nerveux. Vous sentirez le travail sur les membres inferieurs, muscles et articulations. Masse les organes abdominaux. Revitalise le bas du dos. Excellent en pratique pré-pranayama, sollicite les alvéoles supérieurs et dynamise le travail des poumons!!

                                                   
SURYA NAMASKARA
Salutation au Soleil
 

Chaîne des postures (12x2), flexion avant, flexion arrière !!

 

Dans la tradition du yoga le soleil symbolise la conscience spirituelle. Le soleil est présent dans l’homme en tant qu’énergie : Pingala ou le nadi Surya, force vitale, énergie nécessaire pour rentrer en relation avec le monde extérieur ; et maintenir la concentration dans le monde intérieur.

 

Surya Namaskara est une sadhana à part entière ; elle inclue asanas, pranayama, mantra et technique de méditation ; dans sa pratique achevée.

 

La pratique matinale de Surya Namaskara, permet d’entamer la journée avec vitalité ; une pratique journalière équilibre le nadi pingala, qui régule les systèmes énergétique, mental et physique.

 

Attention : Une préparation est toujours nécessaire, ainsi que une relaxation finale !!

PASCHIMOTTANASANA
Lord Shiva
 

Une des asanas majeures du yoga traditionnel ! Cet asana possède un sens subtil, elle signifie « posture qui fait passer l’énergie le long de la colonne vertébrale à sahasrara chakra, au sommet de la tête). Elle ouvre le chemin de la sagesse et guide de l’ignorance vers la connaissance.

 

Attention !!

Cette asana exige une préparation préliminaire (Hasta pada angushthasana ou Eka pada padmonttanasana).

Problèmes de disques déplacés ou de sciatique, doit s’abstenir de cette pratique.

 

Flexion avant, dos passif !!

Dans la posture finale (posture statique), concentration sur le souffle, garder les muscles du dos relaxés, sentir le massage de l’abdomen.

Cette asana augmente la flexibilité dans les articulations de la hanche, tonifie et masse la région abdominale et pelvienne, compris le foie, le pancréas, la rate, les reins et les glandes surrénales. Elimine l’excès de poids dans cette partie du corps et soulage les troubles du système uro-génital. Sollicite les nerfs et les muscles de la colonne vertébrale.

BHUJANGASANA

Le cobra

 

Dans la mythologie indienne le cobra joue un rôle primordial car il soutient notre univers. Le pouvoir suprême qu’habite le corps humain est symbolisé par shakti (le serpent femelle) et peut se manifester par la pratique de bhujangasana.

 

Il est dit que bhujangasana permet de transcender les trois gunas, ou qualités : tamas- qualités inférieures (énergie grossière) ; rajas- qualités moyennes (énergie moyenne) et sattva- qualités supérieures (énergie subtile).

 

Attention !

Problèmes de ulcère, hernie intestinale ou hyperthyroïdie, s’abstenir.

Dans la posture finale, statique, le pubis reste en contact avec le sol.

 

Bien synchroniser le souffle et le mouvement dans la prise posturale. Elle est recommandée en trio, avec shalabasana et dhanurasana. Revitalise la circulation dans la colonne vertebrale, bénéficiant ainsi le rapport corps/cerveau. Stimule l’appétit, soulage la constipation et bénéfice les organes abdominales, spécialement le foie et les reins. Entretien la sécrétion de cortisone et régule la thyroïde.

NADI SHODANA

Purifier les canaux praniques

 

Pranayama équilibrant ; que le déséquilibre ait sa cause dans le corps physique ou le mental, Nadi Shodhana peut être utilisé pour le rétablir.

 

Pratiqué quotidiennement, nadi shodana va revitaliser nos énergies praniques ; il peut être utilisé aussi pour faire face à la majorité des perturbations mentales, sous une guide spécialisé !

Dans un ordre plus subtil, nadi shodhana va éveiller la shakti endormie, située, dans muladhara chakra, et l’orienter par la sushumna, le trajet de l’éveil spirituel qui mène à de profonds états de méditation. Nadi Shodana est une sadhana à part entière !!

 

Cette pratique se présente à trois niveaux : débutant, intermédiaire et avancé. Les trois niveaux ensemble se composent de 18 étapes et, comme dans tout apprentissage, il faut maîtriser chaque étape avant de passer à la suivante.

 

En posture assise ou méditative : siddhasana, siddha yoni asana, padmasana ou swastikasana. Un travail de rétention du souffle (poumon plein ou/et vide), des bandhas, des mantras et des mudras sont associées, selon le niveau !!

 

Une dernière remarque : nadi shodana peut être pratiqué mentalement, sans l’aide de nasikagra mudra.

yogichat.jpg

MEDITATION

 

Une pratique courte de méditation pour fermer le cycle satyananda de yoga !!

 

La pratique d’asanas et de pranayama, vont préparer cette étape finale.

L’installation de pratyahara, puis de dharana peut aboutir, pour certains, dans la pratique de la méditation, qui est en réalité, un état.

 

« L’état de dhyana (méditation) est une expérience qu’influence le champ entier de l’expression humaine. Le processus de dharana dhyana installe une première purification dans les sphères mentale et émotionnelle. Grâce à ce travail, on peut s’élever au dessus des dualités de la vie et avoir un aperçu de l’unité qui relie le soi individuel au soi supérieur.

 

Cet accomplissement n’est pas permanent. Il commence par un concept ou une idée, qui va graduellement rassembler autour de lui force et mouvement, et amener une transformation complète de la personnalité » extrait de Yoga Darshan, paramahamsa Niranjananda.