yog12.jpg

YOGA TRADITIONNEL . YOGA SATYANANDA . MANTRA SADHANA . COURS/SALLE . HATHA SADHANA . MANTRAS . VIDEOS . STAGES . ACTUALITES

ENSEIGNEMENT

swamiji.jpg
sri satyananda

 
Quelques extraits d'enseignement du yoga
                                                                                                                                                                                                         
                                                                                     
Hari Om.
 
L'arrêt des fluctuations du mental, c'est le yoga.
"Chitta est dérivé de la notrion de base de chit, qui signifie voir, être conscient de , percevoir. Chitta, par conséquent signifie conscience individuelle, ce qui inclut le conscient, le subconscient et aussi l'inconscient, qui sont des états du mental. La totalité de ces trois états du mental individuel est symbolisée par l'expression chitta.
 
Dans les yogas-sutras de patanjali, chitta représente l'ensemble de la conscience individuelle qui comprend les trois états: l'état de conscience sensorielle ou objective, l'état de conscience subjective ou abstraite, et l'état d'inconscience ou état mental qui est le lieu des potentialités latentes.
 
L'arrêt. Est ce que cela signifie que nous arrêtons nos pensées, nos visions, notre respirtation, nos désirs et nos complexes? Est cer qu'en les arretant, nous les bloquons? Nous parlos des suppressions, dans la mesure où la chitta est comprise à la lumière du mental comme instrument de connaissance en général, mais si la chitta équivaut à la conscience totale de l'individu, qui permet les diverses manifestations sur  le plan du mental ou sur celui de l'astral, alors le doute concernant l'acte de la supression s'évanouit totalement!!
 
Empecher les processus habituels de la perception mais pas la perception elle même, pour arriver à des états de conscience différent.
 
Quand vous vous couchez le soir et que vous entrez dans  l'état d'inconscience, ne percevez vous plus rien? Qu'est ce qui arrive à votre perception sensorielle, à votre corps, à votre cerveau?Est ce qu'ils meurent, ou n'y a t-il pas plutôt un processus de blocage du courant sensorielle, de la perception sensorielle et de la perception mentale? Oui, les fonctions psychologiques sont coupées de la perceptionj habituelle de l'individu?. Le courant des vrittis se modifie et vous faites l'expérience d'un plan différent, d'objets différents, d'événements, de personnes, de lieux et de processus autres: un état différent de la conscience.
 
Ceci nous ramene au fait qu'il existe un processus défini, vierge de toute influence, qui se distingue de tout ce qui a trait au corps, au mental, aux sens et au prana. Cette perception n'arrête pas de se modifier d'un état de conscience à un autre. La substance de base est celle de la conscience, qui sous tend un état de perception constant et inaltéré.
 
Pour conclure: qu'est ce que le yoga? Le sutra répond que le yoga sonsiste en un blocage des fluctuations qui surgissent dans toutes les dimensions de la conscience. Cela ne veut pas dire seulement qu'il faille se couper des expériences extérieures, mais aussi laisser de côté les visions qui vous viennent dans une méditation très profondfe ou dans le samadhi supérieur. Quand les manifestations de la conscience individuelle, qui surgissent à différents niveaux sont transcendés, l'état de yoga se manifeste."
extrait de commentaires de yoga sutras de patanjali, par swami Satyananda.
 
Hari Om Tat Sat.

AUTRES ENSEIGNEMENTS
 
 

Paramahansa.Sivananda                                                                                                                                                     

"Un vrai héros n'est pas celui qui se tient contre des balles ou risque sa vie dans des tentatives dangereuses, combat des batailles, plonge dans des océans et escalade de hautes falaises, mais celui qui soumet ses sens et surmonte son esprit, identifie l'unité suprême de la vie et moule de côté des dualités et des désirs."